Créer un site internet

64

L'éveil, les chroniques d'Harmonie Tome 1

Oeuvre autoéditée de Patrice Lecina.

Salut les p'tits lus !

 

Voilà, je reviens avec un livre de science-fiction pour cette nouvelle chronique. Pour tout vous dire, je ne savais pas trop sur quoi j'allais tomber avec L'éveil, le tome 1 des chroniques d'Harmonie. Je fus agréablement surprise. (Comme quoi la mauvaise réputation des autoédités est vraiment idiote) Je ne te le fais pas dire, la p'tite voix.

Nous avons un livre de 354 pages qui se lisent avec une facilité déconcertante. Ce premier tome est sorti le 18 février 2021 (les deux autres tomes sortiront courant 2022). La couverture est assez classique pour un livre de dystopie pour jeunes adultes (Jeunes adultes... bah tu n'es pas vraiment la cible visée !!) Bien sûr que si, c'était parfait pour moi. Bon, toujours est-il que la couverture m'a un peu fait penser à Hunger Games. On a un médaillon enflammé en premier plan qui représente un lion ailé. En arrière-plan, on voit une cime de montagne derrière laquelle on devine, sur le côté gauche de l'illustration, ce qui ressemble à une ville.

L'auteur de 42 ans est un passionné de science-fiction. Il écrit pendant son temps libre et a déjà à son actif un roman du nom de "Play Death : le jeu de la mort". (Rhooooo et tu l'as lu celui-là ?) Non, mais je suis plus que tentée.

(Donc L'éveil... c'est quoi !) Une aventure à couper le souffle. Voici, la quatrième de couverture.

Dans les Terres Sauvages, un monde où l’humanité est divisée, le Duché d’Harmonie apparaît comme un rêve, promesse de confort et de sécurité.

Pourtant, après avoir été poussé dans le vide, Gwenaël, domestique au palais ducal, perçoit les pensées de ceux qui l’entourent. Il découvre alors un Duché dangereux et différent de celui dans lequel il croyait vivre.

Voleuse des cités abandonnées, Calie est sortie de prison par des soldats, et forcée de devenir une Rayon au sein de l’Ordre de la Lumière. Très vite, elle comprend qu’elle a été amenée à Ambria pour servir d’appât et que sa vie est menacée.

 

 

(Hannn, un livre où l'on découvre un monde au travers de différents personnages ! J'adore !) Ouiiii, moi aussi. On commence en découvrant Gwenaël, ce domestique qui a été poussé dans le vide dès les premières pages se réveillant sur un lit d'hôpital. On le sent troublé et l'auteur a su nous mettre tout de suite dans la peau du personnage. Bluffant ! Ce domestique est perdu, après sa chute quelque chose a changé en lui. (C'est quoi ? qu'est-ce qui a changé ?) En fait, je ne peux rien te dire, cependant ce personnage grandit au fil de son aventure.

Lorsque l'on fait connaissance de Calie, très rapidement on identifie un personnage pragmatique qui ne sait que survivre et qui le fait bien. Contrairement à Gwenaël, elle n'est pas née à Harmonie et son esprit est toujours sur le qui-vive. Elle essaie d'anticiper chaque action et comprend très vite quel rôle on lui a donné. Elle est aussi complexe que Gwenaël et ils vont se croiser dans cet étrange duché.

L'Ordre de la Lumière dirige tout dans cette cité et on a l'impression que tout le monde est heureux. Calie venant des Terres Sauvages apprécie le fait de manger à sa faim... mais quelque chose cloche dans ce paradis.

(Cela donne envie d'en savoir plus !!) C'est un roman écrit avec intelligence. L'auteur nous fait découvrir Harmonie à un rythme soutenu. On passe facilement de Gwenaël à Calie sans être déboussolé pour autant. Chaque détail est important, car on nous ouvre de petites boîtes à mystère. Nous devenons les personnages, avec les mêmes questionnements, les mêmes doutes, les mêmes déceptions. C'est vraiment très très bien fait. Un monde complexe avec des personnages qui ne sont pas des enfants de choeur, mais des survivants. Il faut faire des choix pour survivre et ils les font.

Si je dis que Gwenaël grandit au fil des pages ce n'est pas pour rien. Il change, il prend de l'assurance, il n'est plus un domestique. On retrouve les trames qui font les livres d'épopées de science-fiction et pourtant ce livre sort des clichés. Il est impeccablement dosé. L'écriture est fluide, sans lourdeur, on imagine parfaitement les lieux et les gens.

(Tu vas le donner à lire à ton petit gars ?) Sans hésitation. Manannan a beau n'avoir que dix ans, je sais qu'il va tout de suite comprendre et se plonger dans ce monde. On va sans doute en parler pendant des heures. Le grand frère devrait également apprécier même s'il est plus post-apo. ça devrait le faire.

(Donc tu as trouvé le livre intéressant et bien ?) Oui, je le recommande. Pour ma part, je vais voir pour prendre la suite, peut-être en broché plutôt qu'en ebook... Cependant, je n'ai plus de place dans mes placards. On peut retrouver le livre sur Amazon. Sincèrement, un vrai plaisir à lire.

Merci Patrice Lecina pour cette passionnante aventure ! 

Allez... à bientôt les p'tits lus !

écrire littérature science-fiction podcast chronique littéraire

Ajouter un commentaire

 
×